Voyager seule quand on est une femme
L’histoire des tampons et du pictionary chinois.

L’histoire des tampons et du pictionary chinois.

Fille, prévoyante tu seras.

Parfois on manque de clairvoyance, ça arrive que voulez-vous.
J’aurais pu deviner, plus de 15 ans après ma puberté, qu’en partant un mois en voyage il y avait des risques pour que j’ai mes règles. Mais voila, j’ai oublié ma cup ( lisez mon article à propos de cette invention divine ) quand je suis partie au voyage au Népal et au Tibet.
Le problème est survenu alors que j’étais dans la ville de Xigaze, au Tibet. Mon guide était sympathique, mais je ne me sentais pas de lui exposer mes problèmes intimes, ou de lui demander la traduction du mot « tampons ». Je suis donc allée seule dans une pharmacie, tenue par un chinois. Il faut savoir que les personnes croisées dans cette ville n’avaient pas l’air de briller par leur sens de l’humour. Me voici donc face à ce pharmacien, à tenter de lui expliquer mon problème, qui a l’air d’être un brin urgent.

La barrière de la langue est inconfortable lorsque vous commandez un plat au restaurant, ce qui revient à jouer un peu à la roulette russe, mais ici, elle est carrément devenue un exercice de style ! 

tampons

Je tiens à dire que la dessinatrice en moi fut flattée que ma serviette hygiénique/larve soit comprise par ce monsieur, bien que mes oeuvres anatomiques n’aient reçu qu’un succès mitigé.



Donnez votre avis sur l'article :

40 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Loading Facebook Comments ...