Visiter Kampot, et ne plus vouloir repartir…

visiter kampot

Durant notre voyage au Cambodge, après un long moment passé à arpenter les vieilles pierres des temples d’Angkor (je t’ai écris un guide complet pour préparer cette visite), nous avons décidé ma mère et moi d’aller visiter la petite ville de Kampot et ses environs.

Petit aperçu sur la carte : visiter-kampot-cambodge

J’avais choisi à l’occasion un hôtel super charmant, le genre de petites pépites qu’il faudrait inventer si elles n’existaient pas déjà. Le nom était déjà prometteur : la Bohemiaz Guesthouse.

C’est une anglaise et son père qui ont décidé de quitter la grisaille du Royaume pour monter cette ghesthouse, et je t’assure, nous les en félicitons. 

Petits bungalows, hamacs, piscine naturelle bleue foncée (avec teinture d’indigo pour ralentir la photosynthèse) avec quelques poissons miraculeusement apparus dedans, jeux, petits plats délicieux et animaux de compagnie, pour te planter le tableau.

Les environs de l’hôtel aussi étaient également absolument délicieux. Un parfait aperçu de la campagne cambodgienne. 

visiter kampot

visiter kampot

visiter kampot

ma maman !

visiter kampot

Dans la jungle avec Bart the Boatman

J’aurais pu passer trois jours à bouquiner dans mon hamac, mais nous avons tout de même décidé de nous aventurer autour de Kampot.

Pour commencer, une ballade en bateau avec l’illustre Bart the Boatman, expatrié (américain?) vivant ici depuis je ne sais quand, se débrouillant, et emmenant les touristes sur son bateau dans les profondeurs de la jungle. Vous pourrez facilement trouver ses coordonnées en ligne ou à votre hôtel, mais attention, il faut mériter Bart ! Il ne prendra pas de grands groupes, pas plus de 4 personnes, et, privilège de celui qui mène sa vie comme il l’entend, s’il vous trouve bruyant, pas sympas, pas respectueux, condescendant ou autre, il pourra refuser de vous embarquer, tout simplement. 

 

Ballade dans la région de Kampot, douceur de vivre

Le lendemain, nous sommes parties avec notre chauffeur de tuktuk à la découverte des environs. Au programme :

  • le temple Phnom Chnork situé dans une grotte, avec de charmantes araignées,
  • le Secret Lake,
  • les plantations de poivre 

 

Ce dont je me souviendrai le plus de Kampot restera notre guesthouse et la petite ballade champêtre autour. Vraiment, après 4 jours à courir un peu entre les temples, cette pause nous a fait du bien, même si le prix était un peu élevé ( dans les 35€ la nuit). 

 

Et toi, connais-tu Kampot? Cette destination te tente-t’elle?

Je veux tout savoir dans les commentaires !

 

Es-tu sur Pinterest ? 

Si oui, épingle-moi, et si non, viens! On y est bien 😉

Commentaires

commentaires

Related Posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge