Voyager seule quand on est une femme
Voyage en solo : comment éviter les coups de blues !

Voyage en solo : comment éviter les coups de blues !

Lorsque je suis en voyage en solo, je suis très rarement sujette aux coups de blues. Je n’ai pas vraiment de problèmes avec la solitude, j’estime être d’une assez bonne compagnie pour moi-même 🙂 , mais parfois on peut se sentir seul, nos proches peuvent nous manquer etc… « Mais quel est donc ton secret, La Fille ? » me direz-vous alors ! C’est tout simple, si je sens que je suis dans un moment un peu fragile, un peu down, je rythme mes journées par des petits rituels. Alors, à chacun de trouver les siens, mais je vais vous livrer ici les miens !

petitdej

  • Je me lève, et je salive déjà en pensant à mon petit-dêjeuner. Si j’ai un appartement je me le prépare soigneusement, si je vis dans un hôtel je le mange tranquillement en ne pensant à RIEN.
  •  Ensuite je fais du sport. Soit je vais courir, c’est d’ailleurs la première chose que j’avais faite lors de mon arrivée au Canada, soit je fais des étirements et un peu de musculation dans ma chambre. Il y a sur la RTBF des très rigolotes vidéos de fitness que j’adore. ( Il faut savoir que j’ai hérité d’un métabolisme préparé en toute occasion à la famine : je mange un grain de riz et mon corps le stocke pour deux mois, au cas où ).
  •  Je découvre la nourriture locale dans les marchés ou les rayonnages de supermarchés, et je fais des courses. Je goûte, je teste. Je m’assieds dans un restaurant ou dans un parc avec un truc acheté dans la rue, ou dans ma cuisine si j’ai fait mes courses. et mange en faisant exploser mes papilles.
  •  Je marche seule dans les rues, ou je fais du vélo, avec de la musique sur les oreilles en essayant d’en écouter de la locale. On trouve toujours des radios gratuites qui vous feront découvrir des petites perles. Sinon j’ai une playlist évolutive selon les périodes qui est relativement inavouable. En ce moment, ( juillet 2014, au Canada ) j’écoute KEXP, une radio de Vancouver, super pour découvrir plein de supers groupes.
  •  Je m’assieds dans les parcs, regarde les gens vivre et prend parfois des photos. Le soir je les trie, les publient sur les réseaux sociaux ou pas.
  •  Le soir en principe après mes balades nocturnes ( mes préférées selon les pays ) je teste des produits de beauté locaux. En Thailande on pouvait acheter des foules de produits à base de baume du tigre, des huiles de massage à toutes les saveurs imaginables, et des crèmes incroyables à la noix de coco. Je me suis régalée.
  •  mediterJe médite. Ben oui, riez bande de méchants mais j’aime ça. Ce n’est pas le bon terme en fait. Cela fait partie de moi.  Si le bien-être en voyage vous intéresse, je vous recommande le blog de Thibault : Profiter du Monde.
  •  J’apprends une langue étrangère sur Duolingo ! J’adore ce site. Il me permet en ce moment d’apprendre l’espagnol et de perfectionner mon anglais écrit. C’est gratuit, je dis ça, je dis rien 😉 . Bon, j’ai quelque facilité pour apprendre les langues, c’est vrai. Mais c’est vraiment une très bonne méthode.
  •  Je regarde mon sacro-saint épisode de série débile. Oui, j’avoue tout. Après avoir lu, écrit, méditer, bouger mes fesses, et bien je m’écroule et je regarde d’horribles petits rois blondinets mourir dans d’atroces souffrances ( in your face, Goeffrey ! ). Vous pouvez d’ailleurs lire ici ma nuit népalaise accompagnée de GoT.

 

Et vous, avez-vous aussi des petits rituels structurants lorsque vous voyagez, qui vous permettent d’être plus heureux et confiant ?

 



Donnez votre avis sur l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Loading Facebook Comments ...